Choix du style: Dark | Light |
UTBM

L'imagerie stéréoscopique, ou la 3D au cinéma

Comment les nouvelles techniques stéréoscopiques permettent-elles de limiter la fatigue visuelle?

Du progrès dans l'acquisition

Grâce à l'étude de la stéréoscopie, de nets progrès ont été réalisés dans la capture des images puisque les caméras ont progressés, et que le parallaxe est désormais très travaillé par les équipes techniques afin de rendre une 3D optimal et éviter ainsi les erreurs et les incohérences qui rendaient difficile la vision stéréoscopique sur les longues durées.
Or désormais, on peut aisément regarder un film de 3 heures en 3D sans subir une quelconque gêne (en ce qui me concerne, mais chacun est différent) donc on peut dire que ces problèmes ont été pour la plupart résolus ces dernières années.