Choix du style: Dark | Light |
UTBM

L'imagerie stéréoscopique, ou la 3D au cinéma

Comment les nouvelles techniques stéréoscopiques permettent-elles de limiter la fatigue visuelle?

La pseudo stéréoscopie de l'effet "Wiggle"

Cette technique n'est pas à proprement parler de la stéréoscopie, puisque que ce n'est qu'une impression de 3D créée par le mouvement et que le cerveau interprète.
Elle se prête tout à fait aux technologies numériques, puisque l'image sous forme de GIF est visualisable depuis n'importe quel naviguateur. De plus, l'utilisateur n'a besoin d'aucun matériel ni compétences puisqu'il suffit de regarder et l'effet apparait instantanément.

Le principe est de montrer quelques images en faisant légèrement varier le parallaxe et de répéter ces quelques plans en boucle rapidement. On a alors une impression de 3D, mais cependant, la technique est limitée car on ne peut pas réaliser de film, on présente simplement une vue d'un objet, paysage, etc... en donnant un effet de relief. De plus, le mouvement perpétuel empêche de bien distinguer les détails, et on ne garde alors qu'une vision générale de la scène.

Exemples: (le temps de chargement peut être long)
Nébuleuse wiggle Auteur: Apolonis
Creature with gem Auteur: Dain Fagerholm