Création des Cultures et des Sociétés
menhir
La conception d'univers imaginaires, les univers de Fantasy
séparation

II-Etablir les Cultures et les Sociétés

le secret de ji
"Dans le roman Le secret de Ji de Pierre Grimbert,
les personnages parcourent le monde pour échaper
à une organisation d'assassins. A chaque pays qu'ils
visitent, l'auteur nous dévoile des sociétés complexes,
détaillées et surtout très réalistes."

Une fois les Concepts fixés, il faut mettre en place les bases de la ou les cultures et organisations sociales des différentes races intelligentes de votre univers si vous voulez un univers correct. En effet, ce qui rend un univers intéressant ce sont les races intelligentes, car ce sont elles qui vont vous permettre de faire s’immerger le lecteur, si vous utilisez cet univers dans un livre (joueur, pour les jeux, spectateur pour les films, …). C’est en établissant une certaine complexité dans la politique, la société et l’histoire d’un peuple, que vous réussirez à élaborer des scénarios (pour livre, film, jeux, …). Penchez vous sur les relations entre les diverses nations, faite des organigrammes schématisant l’organisation de chaque société, réfléchissez aux moments importants dans l’histoire de chaque race. Ne rentrez pas forcément dans les détails (sauf si vous voulez axer votre univers vers le coté social et politique des races intelligentes), le but de cette étape est d’avoir de bonnes bases pour faire interagir les personnages de votre univers, pour que leurs réactions soient cohérentes et donc plus "réalistes".

Exemple:

En reprenant l’exemple de la partie précédente, nous avons deux races qui vivent au milieu d’une nature qui ne leur veut aucun bien. Et bien prenons comme base (concept particulier, s’ajoutant au concept général des deux races) le fait que ces deux races ne se soient jamais rencontrées, et que la durées de vie d’un elfe est environ mille fois supérieure à celle d’un homme. Dans la culture de chacune, l’autre race n’est connue que dans les légendes où elle est représentée comme étant le miroir de ce qu’il y a de mieux chez eux. De fait pour chacun, l’autre race est une utopie créée par les anciens pour donner l’espoir au peuple qui se bat dans cet univers hostile. Chez les elfes, la société serait dirigée par un conseil de cinq anciens qui ont déjà vu des hommes lors des siècles passé mais qui n’en disent rien à personne. Chez les hommes, le pouvoir résiderait dans les mains d’une reine qui maintient un esprit de compétition entre les hommes pour améliorer la sécurité de leur peuple, et essayer d’atteindre l’utopie des anciennes légendes.