menhir
La conception d'univers imaginaires, les univers de Fantasy
séparation

IV-L'ajout de Détails

l'ange du chaos
"Dans L'ange du chaos de Michel Robert, l'auteur
donne énormément de détails chaque lieux, chaque
personnage fait l'objet d'une description complète qui
dévoile une grande partie des subtilités de l'univers.
De cette quantité de détail né une impression de "réalisme"
très forte."

Bien, désormais nous avons un univers dans lequel nos personnages peuvent évoluer. Cet univers est plus ou moins « réaliste » en fonction de la précision et du nombre de vos concepts particuliers. Il est maintenant temps de le rendre vraiment « réaliste » pour faciliter l’immersion de ceux qui parcourront votre univers. Cette étape est bien évidemment facultative, mais sans elle votre univers sera moins complexe et ne prendra pas une place importante dans vos scénarios. Ça peut être un choix, si vous voulez que l’on soit plus attentif aux évènements qu’à l’univers. Mais avoir un univers très détaillé est souvent très pratique, car si au cours de vos scénarios vous avez besoin d’un élément quelconque de votre univers, si vous avez fait cette étape, vous aurez peut-être déjà l’élément donc vous avez besoin et vous gagnerez du temps. Evidemment, au préalable, vous ne pourrez pas faire la liste de tous les détails de votre univers, la tache serait trop longue, mais vous pouvez détailler ce qui vous semble important, ou qui vous tiens à cœur ; fatalement cela reviendra au moins une fois dans vos histoires. Mais cette étape n’est pas limitée, si elle est en dernier c’est avant tout parce qu’elle se fait aussi bien avant qu’après ou pendant la conception des scénarios.

skyrim
"Dans le jeu The Elder's scrolls V, Skyrim de Bethesda Softworks,
les détails sont présents dans les graphismes et dans les différents
livres présents dans le jeu qui nous racontent l'histoire du monde
de Tamriel tel qu'elle s'est déroulée dans les précédents opus de la
saga. la raison d'être de ces détails est la même que dans les livres,
les films ou les jeux de rôles: faciliter l'immersion du joueur."

Mais comment imaginer ces détails ? C’est simple, au préalable vous aurez bien quelques idées qui sont développées dans votre tête, et bien résumez les quelque part. Faites un document auquel vous pourrez vous référer en cas de doutes ou de trous de mémoire, vous gagnerez du temps. Pour que les détails soient cohérents avec votre univers, pratiquez « l’immersion ». C’est-à-dire allez dans votre univers, allez voir comment sont ces petits détails qu’il est difficile d’imaginer seuls. Imaginez-vous le lieu et les personnages qui y sont tel que vous les avez déjà décrits dans les trois parties précédentes, puis penchez-vous sur les détails que vous désirez décrire. Imaginer seulement le détail est bien et apportera du "réalisme", mais visualiser ces détails à leurs place dans votre univers rajoutera une ambiance qui vous permettra d’augmenter l’immersion des lecteurs, joueurs ou spectateurs, ils s’attacheront plus à votre univers. Et quand des gens s’attachent à un univers, c’est signe qu’il est de bonne qualité.

Exemple:

Dans l’univers exemple, admettons que nous voulons décrire la salle du trône du village humain. On peut avoir l’idée d’un mur des honneurs ou serait affiché les noms de ceux qui ont accomplis quelque chose de notable pour la survie du village. Une fois qu’on à cette idée, il faut visualiser la salle du trône, ses occupants, l’ambiance qui y règne et une fois qu’on est imprégné du lieu, on regarde ce fameux mur des honneurs et les détails viendront, facilement, et seront cohérents avec le reste du lieu.